Le CA et le bureau

Vous trouverez sur cette page une présentation rapide de chacun des membres du CA et du bureau (quand celle-ci sera finie).

Le CA

Inès Kahin

Quelques mois après avoir découvert l’espéranto fin 2019, j’ai fait un Service Civique au Centre Culturel Espéranto de Toulouse, incluant quelques mois en Pologne. C’est là qu’a commencé mon aventure avec l’espéranto, avant d’être élue Secrétaire d’Espéranto-Jeunes en 2020 puis Présidente en 2022.

Je suis également Vice-Présidence de TEJO (Organisation Mondiale des Jeunes Espérantophones) pour le mandat 2021-2022. J’y suis notamment responsable de l’organisation des formations pour nos membres, et supervise avec d’autres le travail de nos volontaires.

Je souhaite apporter mon expérience dans ces domaines à JEFO, à commencer par l’organisation de TnT (Trejnu novajn Trejnistojn) en juin 2022 qu’Espéranto-Jeunes a la chance de voir financé par le Conseil de l’Europe!

En dehors de l’espéranto, je suis étudiante en master de sociologie des organisations et de l’action publique, et je m’apprête à bientôt faire le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle une seconde fois.

Valentin Ceretto Bergerat

J’ai commencé l’apprentissage de l’espéranto en 2014 et je m’en sers activement depuis que je suis arrivé chez TEJO en 2020. J’ai déjà passé un an au bureau central aux Pays-Bas avant de me faire recruter pour le bureau de l’organisation, où je m’occupe (pour le mandat 2021-22) des relations extérieures et partage la responsabilité de l’accompagnement des volontaires. Pour la même période, je suis également volontaire auprès du Centre culturel espéranto de Toulouse (EKC) qui pour la moitié de l’année 2022 m’envoie en Slovaquie, auprès d’E@I (Edukado@Interreto).

J’ai donc depuis un bon moment les deux pieds dans le monde de l’espéranto. La langue m’a permis de vivre et travailler dans 3 pays et de voyager à de nombreuses reprises en Europe – à moindre mesure aussi en Asie –  et d’y rencontrer des gens formidables !

Briac Millon

J’ai commencé à apprendre l’espéranto en 2019. En 2020, j’ai participé au Congrès international de la jeunesse en ligne, et depuis je suis membre d’Espéranto-Jeunes et de TEJO, l’Organisation mondiale des jeunes espérantophones. De 2020 à 2022, j’ai organisé le groupe de TEJO porté sur les adolescents, une catégorie d’âge qui ne trouve pas toujours sa place dans les rencontres d’espéranto. Ce groupe de travail a pu organiser des rencontres en ligne spécialement pour les adolescents, les rendre plus visibles et faire en sorte que TEJO les inclue davantage dans sa communication.

Jonathan Schneider

Passionnément espérantiste depuis 2018, j’ai appris cette langue en autodidacte après l’avoir hasardeusement découverte sur internet. Ainsi, je suis attentivement les communautés espérantophones en ligne jusqu’à aujourd’hui. C’est en 2020 que j’ai décidé de réaliser un Service Civique au Centre Culturel Espéranto à Toulouse afin d’approfondir mon engagement et consolider mes connaissances de cette langue en la pratiquant presque quotidiennement.

Parallèlement, je suis un membre de TEJO depuis 2021 et intégré à la commission chargée des relations extérieures (KER), ma première action étant la représentation de cette organisation auprès du forum de la jeunesse de 2021 du CESNU (ECOSOC). J’ai intégré le comité administratif de TEJO au début de l’année 2022 afin de participer au fonctionnement de l’organisation. Ma plus grande ambition reste la question de l’usage d’une cryptomonnaie au sein de TEJO et de la communauté espérantophone en général, notamment sur les principes de collaboration sans frontières et d’inclusivité économique.

Quelques semaines plus tard, j’ai décidé de rejoindre le comité administratif de JEFO, convaincu par l’intérêt majeur de la coopération franco-allemande sur des bases neutres, étant moi même un citoyen franco-allemand assurément européen. J’estime que les coopérations espérantistes et européennes sont tout à fait compatibles et représentent un enjeu majeur pour la souveraineté politique de notre continent.

À bientôt en espérantie !

Gabin Forcier

Je m’appelle Gabin FORCIER. J’ai commencé à apprendre l’espéranto en 2021 et après quelques mois d’apprentissage seul, j’ai eu envie de rencontrer des espérantistes ! Alors, début 2022, j’ai décidé, j’ai décidé de voyager en Europe pendant 6 mois pour rencontrer des espérantistes. Durant ce voyage, j’ai participé à des événements et échangé avec de nombreuses personnes. En même temps, j’ai rencontré des jeunes espérantistes qui sont actifs dans plusieurs associations, j’ai trouvé cet engagement très intéressant, alors j’ai également décidé de m’impliquer dans JEFO. Un nouveau bureau a été élu et je souhaite pouvoir participer à la vie de notre association !

Espérons que cette année sera pleine de projets !

Julien Enselme

Je suis développeur et j’ai 30 ans. J’ai apris l’espéranto il y a deux ans. J’ai découvert la langue par curiosité et j’ai décidé de rester et de m’impliquer dans l’association !

Entre 2008 et la crise du Covid, j’ai animé la rencontre au Polyglot club et ai aidé à l’organisation des après-midi jeux de sociétés à la Cerisaie.

Lucas Teyssier

Je suis étudiant en mathématiques à l’ENS. Bien sûr j’aime les langues étrangères, notamment les langues où l’on pense assez différemment. Je pratique le karaté depuis que je suis petit (j’ai été compétiteur, et arbitre, parfois les deux la même journée ^^), et je fais de temps en temps du go, que j’ai commencé à apprendre plus sérieusement quand j’ai habité à Tokyo. J’avais entendu parler de l’espéranto quand j’étais au lycée mais c’est en 5/2, en prépa, que je m’y suis mis après une conversation sur les langues étrangères avec Thurian, qui était dans ma classe à ce moment là. Je suis très heureux de pouvoir assister au cours de littérature en espéranto de Jesper à l’ENS, d’autant plus que la salle est à même pas 50 mètres de ma chambre ^^. Sinon je m’active de différentes manières pour l’espéranto, surtout à Paris, où l’on peut apprécier une très bonne ambiance entre les jeunes depuis un peu plus d’un an.

Autres membres

  • Alex Monaghan
  • Michael Boris Mandirola
  • ClémentBaleyte
  • Jeanne Grimaud

Le bureau

Présidente : Inès

Quelques mois après avoir découvert l’espéranto fin 2019, j’ai fait un Service Civique au Centre Culturel Espéranto de Toulouse, incluant quelques mois en Pologne. C’est là qu’a commencé mon aventure avec l’espéranto, avant d’être élue Secrétaire d’Espéranto-Jeunes en 2020 puis Présidente en 2022.

Je suis également Vice-Présidence de TEJO (Organisation Mondiale des Jeunes Espérantophones) pour le mandat 2021-2022. J’y suis notamment responsable de l’organisation des formations pour nos membres, et supervise avec d’autres le travail de nos volontaires.

Je souhaite apporter mon expérience dans ces domaines à JEFO, à commencer par l’organisation de TnT (Trejnu novajn Trejnistojn) en juin 2022 qu’Espéranto-Jeunes a la chance de voir financé par le Conseil de l’Europe!

En dehors de l’espéranto, je suis étudiante en master de sociologie des organisations et de l’action publique, et je m’apprête à bientôt faire le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle une seconde fois.

Vice-présidents: Valentin et Clément

Valentin

J’ai commencé l’apprentissage de l’espéranto en 2014 et je m’en sers activement depuis que je suis arrivé chez TEJO en 2020. J’ai déjà passé un an au bureau central aux Pays-Bas avant de me faire recruter pour le bureau de l’organisation, où je m’occupe (pour le mandat 2021-22) des relations extérieures et partage la responsabilité de l’accompagnement des volontaires. Pour la même période, je suis également volontaire auprès du Centre culturel espéranto de Toulouse (EKC) qui pour la moitié de l’année 2022 m’envoie en Slovaquie, auprès d’E@I (Edukado@Interreto).

J’ai donc depuis un bon moment les deux pieds dans le monde de l’espéranto. La langue m’a permis de vivre et travailler dans 3 pays et de voyager à de nombreuses reprises en Europe – à moindre mesure aussi en Asie –  et d’y rencontrer des gens formidables !

Trésorier : Julien

Je suis développeur et j’ai 30 ans. J’ai découvert la langue par curiosité et j’ai décidé de rester et de m’impliquer dans l’association !

Entre 2008 et la crise du Covid, j’ai animé la rencontre au Polyglot club et ai aidé à l’organisation des après-midi jeux de sociétés à la Cerisaie.

Secrétaire : Jeanne

J’ai commencé à apprendre l’espéranto fin 2020, après un Master en Culture & Communication et dans le but de rejoindre le Centre Culturel Espéranto de Toulouse en tant que volontaire en Service Civique. Ce volontariat m’a ensuite permis de perfectionner mon niveau de langue, mais m’a aussi fait découvrir la culture et la communauté espérantiste, et m’a donné de nombreuses opportunités pour voyager. Reconnaissante de ce que l’espéranto m’a apporté jusqu’ici, j’aimerais continuer à m’impliquer et à contribuer au bon développement de notre mouvement ! 

Autres membres

  • Clément Baleyte (Vice-Président)