découvrir apprendre pratiquer agir

L’espéranto près de chez toi ! Ton code postal :

accueilplan du sitecalendriercontact

Accueil du site > En savoir plus > Revue de Presse > Lu dans « l’Humanité »

18 septembre 2006

Lu dans « l’Humanité »

18 Septembre 2006

Fête de l’Humanité L’espéranto. Une langue sans frontière par Sébastien Merlet, étudiant en Mathématiques,

Le Mans (Sarthe).

L’espéranto, c’est facile. Après moins d’un an d’apprentissage, un collégien peut correspondre avec une Russe qui ne parle pas un mot de français. Ce fut mon cas. J’ai - découvert cette langue quand j’étais en cinquième et, depuis, je continue à le parler. Pourquoi ? Parce que cette langue permet de rassembler, chaque année, plusieurs centaines de jeunes du monde entier. En Pologne, à Sarajevo et peut-être bientôt au Vietnam... La barrière de la langue est vite dépassée. On le parle même en Afrique du Sud où les nombreuses langues représentent parfois un obstacle pour communiquer. En Asie, l’espéranto est - souvent plus facile à apprendre que l’anglais. Et en Europe de l’Est, - l’espéranto est largement pratiqué, jusqu’à être la troisième langue - présentée aux examens, comme en Roumanie ! Logique, cette langue véhicule des valeurs de solidarité.

Sébastien Merlet

Réalisé avec SPIP - Site hébergé par linguaforce