découvrir apprendre pratiquer agir

L’espéranto près de chez toi ! Ton code postal :

accueilplan du sitecalendriercontact

Accueil du site > L’espéranto > La langue > Histoire rapide

19 septembre 2006

Histoire rapide

L’esperanto, mais qu’est-ce donc ?

L’espéranto est une langue internationale qui compte plusieurs millions de locateurs dans le monde. Voici un peu de son histoire.

Bialystok, Pologne, fin du XIXe siècle

Un ghetto carrefour d’ethnies, soumis à des frictions incessantes entre les minorités diverses parlant une dizaine de langues différentes : russe, yiddish, allemand, etc.

Louis Lazare Zamenhof décide alors de travailler à une langue qui rapprocherait les hommes au-delà des barrières linguistiques. Après des années de travail il publie en 1887 son premier essai Langue Internationale (Internacia lingvo) sous le nom de Doktoro Esperanto (le docteur qui espère). Ce nom « esperanto » a ensuite été repris pour désigner la langue elle-même.

Des rencontres internationales

En 1905 eut lieu le premier congrès international à Boulogne-sur-Mer, en France, rassemblant 688 espérantistes venant d’une vingtaine de pays différents. Depuis, de nombreux congrès ont lieu chaque année partout dans le monde.

Après avoir su résister aux guerres, aux régimes autoritaires qui le combattaient pour son idéal de paix et d’égalité (l’espéranto était enseigné par environ 700 professeurs en Allemagne avant l’arrivée d’Hitler au pouvoir qui l’interdit...), l’espéranto a su se développer et s’adapter.

Recommandations

L’UNESCO a voté des recommandations en faveur de son utilisation (1954 et 1985), tout comme La Croix Rouge et des associations de scientifiques.

Les espérantistes ont de plus créé, années après années, une solide communauté mondiale active, par des congrès ou des rassemblements divers aussi bien linguistiques que culturels. Au congrès de Varsovie en 1987, 5950 participants étaient présents, venus de 73 pays différents !

Son enseignement officiel s’est bien développé puisqu’il est enseigné dans plus de 150 universités et instituts supérieurs, surtout en Chine et aux USA (57 et 14 établissements en 1998).

Une culture spécifique

Il existe également une véritable culture espérantiste : musique originale dans des styles très différents (rock, chansons enfantines...), littérature variée, aussi bien originale que traduite (33000 ouvrages traduits environ, environ 20 nouveaux titres par mois), théâtre, etc.

En plus de cela, l’espéranto est utilisé officiellement par plusieurs organisations : Académie internationale des sciences Comenius, Académie internationale des sciences de St-Marin, Section scientifique et technique d’espéranto de l’Académie des sciences de Chine, etc. De nombreux documents de l’ONU et de l’UNESCO sont également dans cette langue.

Pour en savoir plus :

Réalisé avec SPIP - Site hébergé par linguaforce